Comment aider bébé à faire ses nuits et à s’endormir ?

Pendant les premiers mois de sa vie, le sommeil de bébé est agité… Il ne dort jamais très longtemps. Ses réveils fréquents peuvent vite devenir un cauchemar pour les parents. Heureusement, il existe des conseils pour aider votre bébé à faire ses nuits plus rapidement.

Durant les premières semaines d’un nouveau-né, il est tout à fait normal qu’il se réveille fréquemment. Un bébé de cet âge dort rarement plus de 3 ou 4 heures d’affilé et se réveille car il a faim. Il ne fait pas encore la distinction entre le jour et la nuit. Inutile de chercher des astuces miracles sur internet, il faut passer par là.

Quand et à quel âge bébé doit-il faire ses nuits ?

Beaucoup de parents se demandent quand leur tout-petit va faire ses nuits. Il n’y a pas de réponse exacte à cette question. Cela va dépendre des bébés. Cependant, on estime que c’est à partir de 6 mois que les nouveaux-nés sont plus enclins à dormir toute la nuit (ou presque). Tous les enfants sont différents. Chez certains enfants, cette transition peut être un peu plus rapide (pour le plus grand bonheur de maman et papa), ou prendre un peu plus de temps…

Pour en savoir plus, je vous recommande de regarder cette vidéo où intervient le docteur et pédiatre D. Brunet.

S’il n’existe pas de recette magique pour aider votre nourrisson à faire ses nuits, j’ai découvert quelques trucs et astuces que j’ai envie de vous partager. A mon sens, le plus important est donner des repères à votre bébé.

Aider bébé à se repérer dans le temps

Si bébé ne distingue pas le jour de la nuit, inutile d’aller plus loin. Pour l’aider, les parents doivent lui donner des repères qui vont rythmer ses journées.

Respecter un rythme dans la journée

Pour donner des repères à votre enfant, adoptez des rythmes fixes qui varient le moins possible. On essaye par exemple de donner le repas ou le bain à une heure précise. C’est aussi valable pour l’heure du couché.

Créer un rituel du sommeil (le soir, avant d’aller dormir)

La demie-heure qui précède le couché est cruciale. L’idée, c’est de créer un petit rituel qu’on va répéter chaque soir, à la même heure, avant de glisser bébé dans son lit.

Pour cela, on peut imaginer différentes étapes :

  • Donner un bain à bébé
  • Le changer
  • Lui chanter une berceuse
  • Lire une petite histoire
  • Mettre une musique douce
  • Lui faire un câlin
  • Le coucher
  • Lui souhaiter bonne nuit et lui faire un bisous
  • Le laisser s’endormir seul

Préférez les activités calmes et éviter au maximum de stimuler ou d’énerver bébé. On cherche à ce qu’il soit calme, dans une situation de bien-être où il pourra s’endormir plus facilement.

Adopter une attitude différente pendant la nuit

Si vous vous comportez de la même façon à n’importe quelle heure de la journée, votre tout-petit aura du mal à construire ses repères. Une fois la nuit tombée, évitez par exemple d’allumer la lumière. Vous pouvez également parler plus doucement, ou même chuchoter. Quand bébé se met à pleurer, ne vous jetez pas sur lui. Il risquerait d’en abuser. Quand vous allez le consoler, adopter une attitude qui est différente de celle de la journée (chuchotez, n’allumez pas la lumière).

Je vous recommande aussi de jouer avec la luminosité de la pièce. La journée, ouvrez les volets. La nuit, faites en sorte que bébé s’endorme dans l’obscurité ou uniquement avec une petite veilleuse.

Toutes ces petites actions devraient aider progressivement votre bout de chou à identifier la nuit.

D’autres conseils pour aider bébé à faire ses nuits

aider bebe a faire ses nuits

Créer un espace sécurisant

Bébé doit se sentir à l’aise et en sécurité pour la nuit. Pour cela, vous pouvez lui donner son doudou. Il peut servir pour réconforter bébé à l’heure du coucher, à la maison comme ailleurs (à la crèche ou chez des amis). Essayez donc de créer un espace qui soit rassurant.

Éviter certaines activités

Avant d’aller au dodo, on évite les activités qui peuvent énerver ou stimuler bébé comme les écrans.

Coucher bébé tôt, dés les premiers signes de fatigue

J’ai évoqué l’importance de coucher le tout-petit à la même heure plus haut. J’ai pas parlé de quelque chose d’essentiel. Dans la mesure du possible, couchez bébé dés qu’il montre des signes de fatigue. Plus vous attendez et plus il sera fatigué. Même si c’est contradictoire, un bébé trop fatigué aura parfois beaucoup de mal à s’endormir.

Le laisser s’endormir seul

De nombreux parents bercent leur enfant ou le cajolent jusqu’à ce qu’il s’endorme. C’est une très mauvaise habitude que vous risquez de lui donner. Bébé risque en effet de développer une sorte de dépendance à la présence de papa et maman, sans laquelle il ne pourra pas s’endormir.

Ne lui donnez pas systématiquement le sein ou le biberon la nuit

Si bébé se réveille la nuit, ce n’est pas toujours parce qu’il a faim. Attendez un moment avant de lui donner à boire et vérifiez qu’il ne peut pas se rendormir sans téter.

Le féliciter

Quand votre enfant parvient à dormir toute une nuit ou à se rendormir par lui-même, vous pouvez être fier.e de lui et lui faire savoir. Un nourrisson pourra percevoir la satisfaction et la fierté dans votre façon de lui parler.


Laisser un commentaire